Kellerbier, une Pilsner qui passe le test

P1110404Lors de notre voyage en Belgique-Hollande, ma conjointe et moi avions goûté une Pilsner typique d’Europe. Malheureusement, je ne souviens pas de son nom ni de son origine. Dans ma connaissance des bières de l’époque, les Pilsners m’avaient toujours parues comme un style de bière plutôt fade comme le présente les fameuses blondes canadiennes de grande consommation. Sans trop de goût et plutôt brassée pour le public peu aventureux dans la bière. Cette dégustation de l’époque avait changé mon opinion face à ce style et ma conjointe avait alors découvert un style (un de plus) qui lui plaisait. Depuis, nous n’avions pas retrouvé cette touche « européenne » dans les Pils du Québec, en bouteille du moins.

Voilà qu’apparaît la Kellerbier de la brasserie Les Trois Mousquetaires. Bien que disponible depuis un certain temps et que nous l’avions dégusté auparavant, l’ouverture récente d’une bouteille ma permis de composer cet article. La Kellerbier fait partie de la série Signature de la brasserie dont je n’ai que du bien à dire. Les Trois Mousquetaires font partie de mes 5 brasseries Québécoises préférées et j’ai toujours de leurs produits dans ma réserve prêts à satisfaire mes papilles et celles de ma conjointe. Le format 750ml est un peu trop pour moi seul mais se partage très bien à deux et, lorsque ma conjointe ne regarde pas, j’en profite pour boire dans son verre ce qui m’en donne un peu plus que la moitié… Avant que vous ne me lanciez des cailloux, sachez que je l’ai déjà surprise à le faire aussi alors…

Cette bière est blonde avec une touche dorée. Lorsque versée, elle forme un beau collet qui persiste jusqu’à la fin du verre ce qui me plaît beaucoup. L’effervescence est moyenne à élevée, c’est la raison du collet persistant entre autre. Au nez, on sent un mélange de houblon floral et résineux très plaisant. Dans la bouche, c’est un léger goût de céréale et de pain qui se mélange à l’amertume du houblon. Je détecte une pointe citronnée provenant du houblon. Le goût est franc et frais comme le veut le style et je n’ai pas vraiment détecté d’ester donnant des goûts fruités. Outre les houblons nobles, c’est vraiment le goût malté et de levure qui domine. La finale est également franche et laisse seulement une légère amertume qui nous rappelle que c’est le temps d’une nouvelle gorgée.

Le Kellerbier est rafraichissante et honore définitivement le style. Je la recommande vivement. 8/10

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *