Un diplomate du Venezuela m’a rendu visite

Il y a un bout de temps que je voulais produire cette critique. J’ai acheté le Ron Diplomatico Reserva Exclusiva à la SAQ de Québec. Au moment de mon achat, ce rhum était relativement récent, mais depuis, DiplomaticoReservaExclusivatoutes les bouteilles ont trouvé preneur. Désolé d’avoir mis tant de temps à vous en informer.

La compagnie Destileria Unidas S.A., qui est productrice de la marque Diplomatico, est située au Venezuela. Ils utilisent, dans le cas du Reserva Exclusiva, un « pot still » en cuivre importé d’Écosse. Sur leur site, ils mentionnent qu’ils utilisent comme base du « miel » de canne à sucre pour produire leurs rhums plutôt que la mélasse résiduelle de production de sucre. En ce qui concerne le vieillissement, ils utilisent des fûts de chêne blancs américains ayant servi à vieillir du bourbon, ensuite exportés en Écosse pour vieillir du Scotch Whisky. Le Reserva Exclusiva est mélange de rhums ayant vieilli 12 ans.

Le tableau des médailles du Reserva Exclusiva est bien garni. Au fil des années, il a obtenu plus de 20 médailles, dont la plus récente, la médaille d’or meilleur de sa classe au Rum Rennaissance Festival de Miami qui se tenait en avril dernier. Le produit est présenté dans un tube vert forêt. C’est très élégant et facile à trouver sur une tablette (quand il en reste). La bouteille est de qualité et un bouchon de liège retient le liquide à l’intérieur. Côté présentation, c’est excellent.

Commençons la diplomatie. Le liquide est ambré avec une teinte orange brulée. Il est clair et brillant. Après avoir penché le verre, une péllicule semble rester collée au verre. Après une éternité, il se forme une couronne de perle le long de la démarcation et lentement ces perles commencent à descendre le long de la paroi telle une chorégraphie militaire réglée au quart de tour.

Au nez, il nous annonce une dominance de caramel. On peut détecter de la cannelle, un mélange d’épices et de muscade. Après avoir laissé notre diplomate respirer un peu, il nous parle de cassonade en faible dose et son caramel devient plus riche. Ça s’annonce vraiment bien.

En bouche, la première sensation est sucrée, un caramel onctueux. Il y a des épices (allspice), de la cannelle, muscade, l’alcool réchauffe le fond de la gorge légèrement de façon agréable. Les échanges entre la langue et le rhum sont complexes et très cordiaux. Après avoir avalé, il y a un retour qui me fait penser à du chocolat noir. Il reste un agréable goût de bonbon au beurre qui termine la conversation.

Le Venezuela nous a définitivement envoyé un diplomate de premier ordre. J’espère que la SAQ se laissera convaincre de faire affaire à nouveau avec ce pays, car c’est de toute évidence un des meilleurs rhums sur le marché. 10/10

Voyez une vidéo de la production chez Distileria Unidas.
Site internet de Ron Diplomatico

3 réflexions au sujet de « Un diplomate du Venezuela m’a rendu visite »

Répondre à Cuisine et Sentiments Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *