Microdistilleries: le gouvernement contre les alambics québécois?

Les producteurs de gin, vodka, whiskys et autres alcools québécois se sont multipliés en 2015, confectionnant des spiritueux qui fleurent bon les embruns du Saint-Laurent ou la forêt boréale. Mais si le terroir offre tout ce qu’il faut pour produire d’excellents alcools locaux, la législation québécoise est loin de faciliter le travail de ces nouvelles distilleries…

Sourced through Scoop.it from: voir.ca

See on Scoop.itRhums et Bières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *