Projet de vieillissement Rhums et Bières #1

En surfant le web, je suis tombé sur un article portant sur la fabrication maison et le vieillissement de spiritueux. Évidemment, on y parlait de fût de chêne. L’idée d’essayer de vieillir moi-même un rhum pour voir le résultat a donc fait son chemin. J’ai donc magasiné sur le web et trouvé quelques sites de fournisseurs de fût de chêne. Mon choix s’est arrêté sur Oak Barrels LTD principalement pour le prix, car, d’un site à l’autre, les fûts semblaient tous être les mêmes. L’information y était complète et l’expédition à l’international se fait via USPS, ce qui fait épargner les coûteux frais de dédouanement des transporteurs privés.

J’ai donc procédé à la commande et tant qu’à y être, j’ai commandé deux fûts d’un litre. J’ai reçu les fûts dans les délais mentionnés, soit une dizaine de jours. En ouvrant la boîte, une agréable odeur de chêne en est sortie et le tout était minutieusement bien emballé. Il y avait des instructions complètes pour préparer les fûts et les accessoires, robinets et bouchons, en double. Sans tarder, j’ai procédé au nettoyage et à la préparation des fûts. Comme il est mentionné dans le feuillet, les barils ne sont pas tout à fait étanches et ils P1110610as’écoulent quelques goûtes par-ci par-là, mais le tout rentre dans l’ordre après une douzaine d’heures de trempage. Déjà à ce stade de mon expérience, je peux vous donner un conseil : ne commander pas les fûts avec les bandes de métal noir. Celles-ci déteignent sur le bois. De plus, dans les instructions, il est mentionné qu’elles sont plus susceptibles de rouiller. Pour quelques dollars de plus, commandez plutôt celles en métal galvanisé.

Après 2 jours de trempage, j’ai vidé l’eau des fûts. Encore une fois, l’odeur de chêne est bien présente. Ça me faisait penser à du bourbon. Je me suis permis de goûter l’eau. Celle-ci, après seulement 2 jours, avait déjà un goût léger, mais évident, de chêne. Ça promet!

Pour mon expérience, j’ai sélectionné un rhum et un bourbon. J’ai voulu considérer quelques éléments dans mon choix de produits, mais au moment de commencer la sélection, deux produits étaient en rabais à la SAQ, le bourbon Maker’s Mark et le rhum Appleton Estate V/X en format d’un litre. Quel hasard, le Marker’s Mark est un de mes bourbons favoris. J’imagine que si je commence avec un bon produit, j’ai de meilleures chances de finir avec quelque chose de bon. Pour ce qui est du Appleton Estate, les rhums jamaïcains sont reconnus pour leur robustesse et le V/X n’étant pas, selon moi, un rhum vieillis longtemps, son potentiel d’affinage est donc bon. Un peu de temps dans un fût permettra probablement de le rendre plus doux.P1110607a

Alors voilà, ces deux nouveaux amis vont passer quelques mois côte à côte sur une tablette de mon sous-sol à se raffiner, espérons-le. Surveillez mon site, je vous ferai rapport aux trois à quatre semaines.

 

Mise à jour de mon projet du 2 décembre 2012 ici

 

5 thoughts on “Projet de vieillissement Rhums et Bières #1”

    1. Tout à fait. Merci de la suggestion. Étant donné que les fûts sont bons pour quelques utilisations, ça fera partie de ma prochaine expérience.

    1. J’y ai goûté après 3 semaines et les changements étaient peu perceptibles. J’ai l’intention d’y revenir d’ici 2 semaines. Merci de l’intérêt pour mon projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *