El Dorado 15 ans

P1110358Dans la bouteille: Comme son frère de 12 ans, ce rhum vient dans une belle bouteille au cachet antique des films de pirate. Le verre est foncé pour protéger le liquide et la bouteille vient dans une boite. Un bouchon de liège couronne la bouteille.

Apparence: Ce rhum est de couleur cuivré plus foncé que le 12 ans. Il a une teinte orangé. Lorsque tourné dans le verre, il laisse plusieurs coulisses qui descendent tranquillement sur la parois. Il a une belle présentation et c’est attirant pour la dégustation.

Arômes: Caramel, cassonade, orange, cantaloup, vanille. Nez très sucré et chaleureux, on dirait du sucre d’orge.

Saveurs: Le nez annonçait bien ce qui s’en venait.  Caramel, vanille, cassonade, épices, orange et en dernier vient une touche de banane et de canelle. Une attaque épicée, plus que le 12 ans. Pas de chaleur d’alcool en bouche mais plutôt après avoir avalé. La finale est moyennement longue laissant un goût sucré en bouche.

En conclusion, ce n’est pas un rhum très différent du El Dorado 12 ans mais, il est un peu moins sucré cassonade et plus caramel. Je dirais qu’il est plus raffiné.

Note 10/10

Articles reliés
El Dorado 12 ans
El Dorado épicé
El Dorado Single Barrel EHP

 

3 thoughts on “El Dorado 15 ans”

  1. Malheureusement, il ajoute du sucre de canne à l’embouteillage. Ce qui rend le rhum plus rond et doux, qui donne cette impression d’équilibre mais c’est un rhum maquillé. Un rhum de 15 ans est sec, puissant et très épicé. St Lucia, Barbade et Jamaïque ne font pas cet ajout. Quelques distillerie en Martinique oui et Guadeloupe, je ne pense pas.

    1. Bonjour, merci pour le commentaire. Je n’avais pas réellement réussit à trouver cette information lors de mes recherches. Évidemment, une distillerie ne se ventera pas ouvertement d’utiliser des additifs (naturels ou pas) dans leurs produits. Je vais investiguer ça un peu plus profondément. De votre côté, d’où tenez-vous cette information ?

      Par contre, le fait d’ajouter certains ingrédients dans le rhum (sauf pour tricher de façon majeure) n’en fait pas, à mon avis, un produit à rejeter. Bien que je suis assez puriste dans mes préférences de dégustation, il n’en demeure pas moins que c’est le goût et l’impression final dans la bouche qui compte. Pour ma part, j’aime bien le El Dorado 15 ans mais ce n’est pas mon préféré.

      1. Je ne peux divulguer ma source mon cher. Mais c’est un acteur de l’industrie qui travaille à produire des rhums de qualité plutôt que de quantité.

        Tu as raison, le goût et l’impression finale, c’est ce qui compte. Quand on sait que la loi canadienne permet l’ajout de 9% d’additifs (rhum, porto, caramel, etc) dans les whisky canadien, peut-on pas s’en inquiéter. L’ajout d’additif dans un produit suave et respectueux n’est pas à mon humble avis un signe de qualité mais plutôt une tentative de maquiller le produit en vu d’en faire mousser ses ventes. Mercantile… et on est loin de la loi de la pureté allemande en matière de bière ou de la production de rhum agricole (bio)

        Somme toute, l’El Dorado 15 ans goûte bon, il gagne des prix, il est parfaitement balancé, équilibré, très facile d’approche, … le Chivas des Rhums!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *